Machia Animal Refuge in Bolivia is being devastated for a coca road !!!

by Anonymous
(Cochabamba, Bolivia)

Authorities in Villa Tunari, Bolivia's coca growing bastion have order a road to be built through Parque Machia! They are devastating this animal refuge which is A NATIONAL HERITAGE SITE in order to build a road. The park is being ordered to move the animals and their environment is being destroyed.

Volunteers have worked at Parque Machia through Inti Wara Yassi over the years to help re-integrate animals into their natural environments after being illegally taken from the forest, abused and kept in unthinkable conditions in people's homes. We can't let this happen. Read more about this tragedy here and help us inform the world!

Lee esto en español aquí y compártelo para que el mundo se entere!

Comments for Machia Animal Refuge in Bolivia is being devastated for a coca road !!!

Click here to add your own comments

Sep 12, 2009
destruction du parc machia: traduction en français
by: Anonymous

6/09/2009 APRES 15 ANS D'EXISTENCE: Les jours du Parc Machía sont comptés

Après 15 années d'existence et après être devenu l'un des principaux attraits touristiques du département de Cochabamba, le Parc Machía est sur le point de disparaitre, et face à la passivité des autorités de l'environnement, ils ne reste aux bénévoles que la solution de quémander un nouveau site pour y transférer les mille et quelques animaux sauvages qu'ils essayent de réinsérer.

Depuis deux semaines, le paysage est détruit par les engins lourds de la municipalité de Villa Tunari qui ouvre un chemin devant mesurer huit kilomètres de long, pour relier la communauté indigène de Villa Copacabana à la route interdépartementale, afin de transporter la coca que l'on cultive dans cette région.

Malgré le fait que les travaux n'aient pas obtenu la conformité environnementale et que le préfecture possède un dossier révélant qu'ils entrent dans la catégorie 1 ( fort degré d'impact sur l'environnement), personne ne fait quoi que ce soit pour freiner la construction de cette route.


Avec le projet de s'occuper des animaux ou de réaliser des études de comportement des espèces à l'intérieur du ParcMachía, chaque année plus de 500 personnes arrivent d'Angleterre, d'Israël, d'Espagne, de Hollande, de France et d'autres pays européens. Ces bénévoles, à côté des boliviens qui veulent effectuer le même travail, sont hébergés et nourris gratuitement en échange de leurs efforts. Beaucoup parmi eux arrivent aussi avec de l'argent destiné à aider au maintien de ce refuge.

Le Parc Machía a un chiffre d'affaire de 30 mille bolivianos par mois, somme qui depuis cette année est récupérée par les caisses municipales, en vertu de l'accord disant que les bénévoles ne prendront plus en charge que les soins aux animaux et que la mairie assurera la maintenance des installations.

La commune n'a pas utilisé le moindre argent pour le parc et on ignore à quoi ils destinent l'argent perçu grâce aux billets d'entrée à 4 bolivianos par visiteur, 6 pour les étrangers et 2 par enfant. Il Faut ajouter la somme de 15 bolivianos par appareil photo que l'on amène avec soi.




Sep 11, 2009
leaving animals homeless for cocaine
by: Anonymous

This is horrible! We all know the number of hectares of coca being grown in Bolivia has far surpassed the number of hectares allowed by law and yet President Morales wants to increase the hectares allowed.

The amount of coca needed for human consumption in teas and other products and for traditional indigenous religious uses and rituals is way below the amount of coca that is being produced. There is no way it's all being used for traditional Aymara and Quechua rituals.

Of all the cocaine produced in Bolivia MOST is being manufactured into cocaine. What are they going to do next, legalize cocaine and marijuana like Mexico just did so it's not illegal to do this any more?

This is out of hand!

Click here to add your own comments

Join in and write your own page! It's easy to do. How? Simply click here to return to Cochabamba Bolivia.